Quelles sont les meilleures plantes à utiliser en médecine douce ?

33 Likes Comment

La plupart des médicaments sont issus des plantes. Ces dernières interviennent dans le traitement de certaines pathologies. Elles sont utilisées pour soigner le paludisme, les cancers, les maladies cardio-vasculaires, etc. Toutefois, il faut mentionner que ces plantes ne sont pas à prendre en automédication. Elles sont souvent très toxiques. Découvrez ici les meilleures plantes à utiliser en médecine douce.

La digitale pourprée

Du latin « digitalis purpurea », la digitale pourprée est une plante destinée à lutter contre les maladies cardio-vasculaires. Cette plante se retrouve la plupart des temps dans les jardins. Son nom relève de la forme en doigt de gant de ses fleurs qui sont en rose pourpre. Pour traiter les troubles cardio-vasculaires, il faut isoler de nombreuses molécules de ses feuilles. C’est le cas par exemple de la dioxine qui constitue un régulateur de la fonction cardiaque.

Les médicaments faits à l’aide de la digitale ne sont vendus que sur ordonnance. Vous devez prendre la belle en mettant les gants d’autant plus qu’il est un cardiotonique à haute dose. Ceci peut donc occasionner des troubles visuels. D’après certains chercheurs, une intoxication provoquée par la digitale peut être à la base des déformations visuelles.

Le chanvre

Le chanvre est une plante très résistante. Son développement rapide nécessite peu de dépense d’énergie. Il permet d’améliorer la fertilité des terres. C’est donc une plante écologique. En plus de cela, elle dispose des qualités nutritionnelles intéressantes. Ses graines sont d’ailleurs riches en acides aminés, en protéine, mais aussi en oméga 3, 6 et 9.

Les feuilles et les fleurs sont composées du CBD. Ce dernier est une substance appréciée par de nombreuses personnes en raison de ses vertus relaxantes et apaisantes. À cet effet, les avis des consommateurs sur les meilleurs sites de CBD vous permettront de vite vous décider lors de l’achat.

La pervenche de Madagascar

Du latin « catharanthus roseus », la pervenche de Madagascar est une fleur qui permet de lutter contre les :

  • Cancers du poumon, de la vessie, du sein ;
  • Leucémies.

Cette fleur tire son essence de Madagascar. Elle dispose de nombreuses molécules à l’instar de la vinblastine. Cette dernière permet de soigner les leucémies, mais aussi la vincristine qui est nécessaire dans le traitement de la maladie de Hodgkin.

L’emploi de la pervenche de Madagascar nécessite la prise en compte de certaines dispositions. Cela s’explique par sa forte toxicité.

Le colchique

C’est une plante qui permet de lutter contre la goutte. Au Ve siècle, le colchique a servi au traitement des crises de goutte. Aujourd’hui, c’est encore le cas d’autant plus qu’elle constitue un anti-inflammatoire particulier et performant pour soulager la goutte. Le colchique n’est accessible que sur prescription médicale. Sa fleur est aussi très toxique.

L’armoise de chine

C’est une plante pour lutter contre le paludisme. L’armoise de chine constitue une référence depuis plus de deux mille ans selon de nombreuses études cliniques. Ses feuilles sont particulièrement agrémentées d’une molécule : l’artémisine. Cette dernière permet d’éliminer les parasites dans le sang. Elle est efficace pour guérir et non pour prévenir le paludisme.

Tu pourrais aimer

A propos de l'auteur: Laure

Psychologue, j'ai décidé d'ouvrir ce blog afin de rendre l'information et mes connaissances accessibles aux internautes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *